L
 Réalisme, naturalisme, impresionnisme: fiche pédagogique
 
 

Les pages du site lettres intitulées " Réalisme, naturalisme, impressionnisme, documents pour une approche interdisciplinaire " peuvent être considérées comme une banque de documents pluridisciplinaires destinées aux professeurs mais doivent également pouvoir être exploitées par les élèves. accès au document

 Bref descriptif du contenu des pages

Six types de documents constituent ces pages :

  • Des textes philosophiques du XVIII° siècle (D’Alembert, Diderot, Hume, Voltaire), brefs et relativement accessibles, qui insistent sur l’importance des sensations, donc du réel, et la relativité des jugements esthétiques.
  • Des textes théoriques et critiques du XIX° et du début du XX° siècle émanant d’écrivains mais aussi de peintres où s’affirment des positions critiques par rapport au Réalisme et au Naturalisme, tant en littérature qu’en peinture. Parmi ces documents, la Préface de Pierre et jean de Maupassant et le Roman expérimental de Zola.
  • Des pages descriptives de romans naturalistes ou de Proust fortement marquées par l’esthétique impressionniste.
  • Des liens vers des sites présentant en grand format les œuvres picturales qui peuvent être mises en relation avec les textes proposés.
  • Deux pages d’analyses personnelles de type universitaire.
  • Un environnement musical partiellement en rapport avec l’ensemble (Bach, Debussy, Rameau) et permettant aux élèves d’écouter une musique peut-être différente de celle à laquelle ils sont habitués.

 Objectifs généraux

Il s’agit de donner à connaître un courant esthétique qui a marqué toute une période littéraire et artistique à travers les documents qui représentent cette période.

L’enchaînement des pages montre que les textes littéraires comme la peinture et la philosophie s’inscrivent dans des contextes socioculturels qui déterminent en partie les œuvres, ce qui rend caduc le cloisonnement des disciplines.

A cet égard, la notion informatique de lien hypertexte prend tout sa signification.

Par ailleurs, l’exploitation de ces documents doit contribuer à une initiation des élèves à la lecture des images.

 Propositions pour une séquence.

Quelques suggestions rapides de séances.

Soit une séquence qui aurait pour objectif de faire appréhender aux élèves (étapes à moduler selon le niveau et le type de classe) la notion de courant esthétique en rapport avec l’histoire littéraire dans ses prémices, sa cohérence, sa continuité et ses ruptures. Parallèlement, il s’agira d’apprendre à reconnaître et à exploiter différents types de documents, de commencer à acquérir quelques outils d’analyse pour lire la peinture.

  1. identifier les types de documents ;
  2. Consignes donnée aux élèves :

    • Déterminer ce qui réunit ces documents (ce qui revient à réécrire le titre général.)
    • Préciser à quelles époques appartiennent les documents consultés. Ce peut être un travail par petites équipes dont l’un des membres mènerait parallèlement une recherche sur Cédérom encyclopédique pour identifier les auteurs.
    • Identifier plusieurs types de documents et, pour les textes, l’appartenance à plusieurs genres. Etablir une typologie des peintures d’après leurs sujets pour permettre d’aborder la notion de genre pictural.
    • Faire une synthèse des résultats en classe entière et commencer à susciter des propositions pour construire la cohérence de l’ensemble du corpus documentaire.

  3. Apprendre à rapprocher des documents de différente nature et à analyser ce rapprochement. On donne ici plusieurs démarches de rapprochements.
    • Consulter la page  Impressions au soleil levant ou couchant .

      A quel tableau célèbre ce titre fait-il allusion (recherche éventuelle) ? Qu’est-ce qui réunit les textes de cette page ? Quel est le rapport entre les textes et le tableau " Parlement de Londres dans le brouillard " ? Pour répondre à cette question les élèves devront s’appuyer sur des procédés d’écriture repérés dans les textes.

    • Confronter le texte de Champfleury (M. Courbet est un factieux pour avoir représenté de bonne foi des bourgeois, des paysans, des femmes de village de grandeur naturelle) avec la toile de Courbet :  l’Enterrement à Ornans, puis avec des toiles proposées par la page sommaire : les Mendiants de Bruegel , Le Porteur d’eau de Séville de Velázquez
    • Quel est le ton du texte  et quel est son but ?

      Sur quelle caractéristique du Réalisme qu’on retrouve dans les peintures le texte met-il l’accent? (faire un rapprochement entre les trois peintures)

  4. Constituer un dossier
  5. Demander à des équipes de trois ou quatre élèves de choisir dans le corpus cinq ou six documents de types différents (au moins trois types et au moins une peinture) pour établir un dossier qu’ils devront enrichir, en respectant la cohérence de l’ensemble, avec le fruit de leurs recherches personnelles (le professeur d’histoire sera sollicité pour mettre sur la piste de documents historiques complémentaires). Ils auront à présenter par oral et/ou par écrit leur dossier, à justifier leurs choix et la cohérence du regroupement, à organiser le commentaire d’une des peintures (voir exemple suivant) et à rédiger une brève synthèse de chaque document écrit.

  6. Apprendre à lire un tableau
  7. On choisira un des tableaux du corpus ou de la période qu’on aura imprimé sur transparent et on construira avec la classe une approche méthodique dont la progression ira du sujet et de la " narration " vers la mise en évidence des procédés picturaux.

  8. Ecrire sur/avec l’image
  9. Il s’agit de choisir une peinture du corpus , et d’amener les élèves à écrire un texte de création, si possible à tonalité poétique (ce peut être une fiction) à partir de cette image. Il sera valorisant pour les élèves de recueillir un ensemble de ces écrits et de les publier d’une manière ou d’une autre (par exemple sur un site)

 

Il ne s’agit encore une fois que de propositions rapides qui pourront être complétées et améliorées. Je compte notamment développer une proposition de séquence autour de  Huit versions littéraires d’une série de Monet. Toutes suggestions seront les bienvenues.

Christian Perrier, professeur de lettres modernes au lycée Marguerite de Navarre à Bourges

retour